L’Alliance ATHENA remet le rapport "Recherches sur les radicalisations" au MESR

Jeudi 3 mars 2016, l’Alliance ATHENA a officiellement remis le rapport qu’elle a consacré aux recherches sur les radicalisations à Madame la Ministre Najat-Vallaud Belkacem et Monsieur le Secrétaire d’Etat, Thierry Mandon. Ce dossier a été présenté par les membres du directoire de l’Alliance ATHENA, dans l’enceinte du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

En novembre 2015, dans un contexte post-attentats, Thierry Mandon adresse une lettre de mission au Président de l’Alliance ATHENA Alain Fuchs, afin que soient partagées les études et recherches françaises en SHS « à même d’éclairer, dans toutes leurs dimensions, les événements qui ont endeuillé la France ».

Le Secrétaire d’Etat souhaite ainsi accroître la visibilité de ces travaux : « trop peu diffusés au sein du débat public et auprès des décideurs ».

Quatre mois plus tard, sort Recherches sur les radicalisations, les formes de violence qui en résultent et la manière dont les sociétés les préviennent et s’en protègent. Un rapport de 84 pages non-exhaustif, encourageant la mise en œuvre concrète des réflexions qu’il rassemble.

Sa structure est la suivante :

| Les défis des sciences sociales et des humanités au   XXIe siècle
| Un engagement déterminé des institutions de recherche
| Une communauté académique en effervescence
| Propositions et actions
| Les radicalisations
| Le terrorisme contemporain
| Les études sur le Proche-Orient et le Moyen-Orient
| Les religions, la société et la laïcité
| Intégration, discriminations et politiques publiques
| De la recherche aux politiques publiques
| L’observatoire des SHS : un outil collaboratif innovant

Le rapport est à retrouver dans son intégralité ci-contre.

L’Alliance ATHENA remercie vivement l’ensemble de ses membres pour la qualité de leurs contributions, ainsi que pour leur implication lors de la conception de ce projet.

 

Date de mise à jour : 21/11/2016