Remise du rapport sur la recherche en éducation





L’alliance ATHENA a remis mardi 18 avril son rapport sur la recherche sur l’éducation et la formation

Fin octobre 2016, Thierry Mandon a commandé à l'Alliance ATHENA, l’alliance nationale des sciences humaines et sociales, des éléments de réflexion stratégique consacrés à la recherche sur l’éducation et la formation.

L’alliance ATHENA en partenariat avec l’alliance ALLISTENE a remis mardi 18 avril deux volumes qui présentent une cartographie des laboratoires et équipes de recherche impliqués actuellement sur l’éducation, une analyse des évolutions observables depuis les précédents rapports, des recommandations en direction des responsables des politiques de recherche et un ensemble de synthèses thématiques réalisées par près de quatre-vingts chercheurs pour donner à voir l’épaisseur et la diversité de l’activité scientifique.

 

Téléchargez les documents de travail :

La recherche sur l’éducation : éléments pour une stratégie globale - Avril 2017

La recherche sur l’éducation : contributions des chercheurs
Avril 2017

 

Le sens d’une réflexion stratégique sur la recherche sur l’éducation et la formation

Le 29 mars 2016, Thierry Mandon a rassemblé rue Descartes plus d’une centaine de chercheur.e.s d’origine disciplinaire très différente avec, pour objectif, d’ouvrir un dialogue fécond auprès d’une communauté scientifique dense, dispersée sur le territoire et nécessitant plus que jamais des lieux d’échanges mettant en débat méthodes, résultats et connaissances produites. Fin octobre 2016, il commandait à l'Alliance ATHENA des éléments de réflexion stratégique consacrés à la recherche sur l’éducation et la formation.

Deux convictions structurent la présente réponse de l’alliance. La première, relative à la conception de la stratégie scientifique défendue par plusieurs alliances, affirme la nécessité d’objectiver et de caractériser les forces de recherche en France pour étayer toute proposition stratégique.

La deuxième repose sur le constat qu’un nouveau régime de connaissance s’impose dans le monde scientifique qui est marqué notamment par « un souci croissant d’interdisciplinarité à l’intérieur du domaine des sciences humaines et sociales et entre celles-ci et les autres sciences ».

 

Date de mise à jour : 19/04/2017